Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Violence conjugale subie par un homme  quels recours

La violence conjugale est un phénomène qu’il n’est plus si rare de rencontrer dans notre société. Les victimes sont dans la plupart des cas des femmes. Néanmoins, des hommes peuvent aussi être touchés, mais ils restent dans le silence étant donné qu’il règne encore un climat de différences entre les hommes et les femmes, ils se sentent généralement humiliés.

Les chiffres de la violence conjugale

Alors que les campagnes sur la violence conjugale mettent en scène uniquement des femmes, il est nécessaire de faire le point sur les victimes masculines. En effet, les chiffres sont élocants.
Environ 1% des hommes de nationalité française serait victime de violence conjugale ou de cruautés mentales. Mais les chiffres peuvent encore être faussés car peu d’hommes ont le courage de le déclarer.

Faire valoir ses droits en tant que victime « homme »

Comme la tendance veut que ce soit les femmes qui subissent la violence conjugale, il n’est pas rare que l’homme ne soit pas pris au sérieux. Dans ce cas, comment faire entendre sa détresse?

De plus, on se heurte au problème de fierté de l’homme qui, même blessé physiquement, ne souhaite pas montrer qu’il subit sans rien dire.
En cas de violences physiques, l’homme doit consulter un médecin légal afin d’obtenir un certificat médical ou se rendre au service des urgences s’il ne souhaite pas que le médecin de famille soit au courant.

Dans le cas de violences morales, il lui sera demandé d’obtenir des témoignages de voisins ou tout autre personne ayant constater ces violences. Des enregistrements vocaux, des mails ou SMS doivent quant à eux être déposés chez un huissier de justice pour pouvoir se faire valoir. Bien que le chemin soit plus difficile, la victime homme ne doit pas baisser les bras, et faire valeur ses droits à l’instar d’une femme.

L’homme ne décède pas ou que très rarement sous les coups de son épouse, néanmoins, beaucoup trop se suicident pour ces raisons. Une prise conscience doit absolument avoir lieu afin de faciliter les démarches d’une victime homme et que la violence conjugale en général soit traitée et pas uniquement en prononçant le divorce mais peut-être en imposant une aide au conjoint violent.

Qu’en pensez-vous ? Saviez-vous que la violence conjugale touchait les hommes ?
Allez-y, donnez-nous votre pensée, l’espace ci-dessous vous est réservé 

email
%d blogueurs aiment cette page :