Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Comment savoir si vous vivez une relation abusivePlusieurs personnes, surtout les femmes, sont victimes d’une relation abusive. Elle désigne le manque de respect mutuel entre deux personnes, avec soumission de la victime. Cette relation abusive prend différentes formes et apparaît surtout au niveau psychologique, verbal, physique et sexuel.

Relation abusive comment l’identifier ?

Généralement, dans une relation non abusive, la communication passe très bien. Aussi, le respect mutuel ainsi que la compréhension sont au rendez-vous. Dans la mesure où ces conditions sont absentes, on dit qu’une personne vit une relation abusive. Dans ce genre de relation où le non-respect règne, les agressions, sous toutes ses formes, apparaissent. En général, dans un couple, la femme est le plus souvent la victime.

La relation abusive commence par les insultes. Il se peut également que votre conjoint ait l’habitude de vous critiquer devant votre famille ou la sienne. Quelle que soit votre mode vestimentaire, il trouve toujours des critiques pour vous rendre indigne de respect. Dans le cas où votre mari ou votre compagne ne vous donne pas droit à la parole ni aux prises de décision, sachez que vous vivez dans une pure relation abusive.

Les menaces font partie des signes indéniables d’une relation abusive. Vous vivez ainsi toujours dans la peur et devez chercher tous les moyens de ne pas le rendre en colère. Vous devez, de ce fait, vous soumettre et tous vos besoins sont pris à la légère ou ne sont tout simplement pas considérés. 

Le cas le plus fréquent de relation abusive que l’on constate c’est habituellement lors des rapports sexuels d’un couple. Votre mari vous contraint, par exemple, à faire l’amour avec lui ou avec d’autres personnes, même si vous n’avez pas envie. Si la violence commence à apparaître dans votre foyer, il est certain que la relation abusive va y gagner de l’ampleur.

Sachez que la violence psychologique est tout aussi destructrice que la violence physique et généralement l’une entraîne l’autre. Alors, prudence, ne restez pas enfermé(e) dans ce type de relations.

email
%d blogueurs aiment cette page :