Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Le harcèlement moral au travail

Harcèlement moral au travail est-ce dangereuxLe harcèlement moral au travail est désormais reconnu par la justice, si cela ne le rend pas plus facile à supporter et que la victime risque d’y perdre sa santé, cela permet au moins d’être moins démuni. Mais le harcèlement moral au travail reste une source de mal-être et de stress pour la victime.

Le harceleur joue avec sa proie : l’accuse de manquer de rapidité, n’hésite pas à confier l’activité à un collègue, moquerie, haussement d’épaules, aucun regard d’attention, la victime devient transparente, fuite devant les questions de l’accusé.

Lors d’un rendez-vous pour comprendre le pourquoi de ces accusations, le harceleur minimise et insinue que la victime se fait un film.
Quelques jours de trêve et le petit jeu reprend, la personne se sent incapable, c’est une atteinte à sa dignité. 
Subir le harcèlement moral au travail devient un facteur destructeur d’équilibre.

Le harcèlement moral au travail est-il dangereux ?

Oui, la victime harcelée perd confiance en elle, doute et finit par faire des fautes professionnelles.
Celles-ci lui seront lourdement reprochées par son supérieur ou son collègue.
Trop épuisée, elle peut aller jusqu’à démissionner. 
Le coupable aura atteint son objectif : jouir en voyant l’autre déstabilisé et perdant en efficacité. Le harcèlement moral au travail est un jeu dangereux.

Le harcèlement moral au travail vampirise l’énergie et la confiance en soi. 
La victime arrive à son travail la peur au ventre, redoute le regard et la présence du harceleur.
Le stress s’installe et sournoisement ronge en profondeur : la mémoire fonctionne moins bien, la certitude du travail bien fait est amoindrie, la participation orale devient impossible.
Les tremblements, l’hésitation des gestes risquent de rendre dangereuses certaines activités.

Les conséquences du harcèlement moral au travail sont dangereuses. Elles ruinent l’équilibre de la victime : la santé en perdant l’appétit; les nuits blanches ; en famille, moins de stabilité dans le couple, la patience amoindrie envers les enfants, énervement constant… Sur la route, la conduite automobile est distraite par le stress et les anti-dépresseurs dans certains cas.  
Si la victime a démissionné elle aura des difficultés à retrouver du travail.

Pour lutter contre le harcèlement moral au travail et ses dangers le conseil est de se rendre au tribunal des prud’hommes, de se faire aider, d’oser parler sans honte : « cela n’arrive pas qu’aux autres ».
Et surtout de ne pas perdre confiance en soi… Ou de la retrouver le cas échéant, voici une solution pour vous, cliquez ICI…

email
%d blogueurs aiment cette page :