Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Réagir rapidement face au harcèlement professionnel

Harcèlement professionnel, que faireLes médecins les rencontrent de plus en plus dans l’intimité de leur cabinet, bien souvent très tard. Qui sont ces victimes du monde du travail, subissant ce harcèlement professionnel ?

L’acceptation du harcèlement professionnel : premier pas vers une prise en charge

Ces victimes de harcèlement professionnel ont toutes en commun le même profil : totalement consacrées à leur travail, dynamiques, bien notées par leur hiérarchie jusqu’au jour où tout bascule.

A vouloir trop bien faire, à travailler sans compter les heures, week-end et vacances compris, ces personnes, « l’élite de l’entreprise », accrochée en permanence à son Blackberry ou son PC portable, ne voient pas venir le danger.
A bout de souffle, elles sombrent dans l’épuisement professionnel et deviennent des « burn-outées ».
Avant de reconnaître qu’elles sont malades à cause du travail, plusieurs étapes.
Le déni : « non, je ne travaille pas trop » ou « je travaillerai ce soir tard parce que j’ai un dossier à rendre », tout ceci avec la pression de l’entourage professionnel qui effectivement, sait parfaitement redistribuer les pires effets du stress. Il est donc primordial de savoir reconnaître et accepter que les limites sont franchies et qu’il n’est pas normal d’être en souffrance à cause du travail.
Et surtout de la multitude de travail qu’on leur donne.
Et bien évidemment de ceux qui leur font subir ce harcèlement professionnel…

Sortir de la spirale

Les solutions en cas de harcèlement professionnel sont pluridisciplinaires.
Un traitement médical s’impose, certes, mais il ne sera pas suffisant. Un isolement de quelques semaines du milieu professionnel est nécessaire, mais néanmoins à limiter dans le temps, car le retour ne serait que plus complexe.
Des nouveaux comportements sont à adopter.
Savoir dire « non » vous protégera surtout de tous les excès que votre hiérarchie essayait de vous imposer.
Là où les limites entre leadership et harcèlement sont parfois floues, c’est vous qui, désormais, déciderez des domaines dans lesquels votre contribution est un réel atout, car c’est votre droit, vous avez signé pour un poste pas 10 !
Ensuite, il est nécessaire de prendre du recul. Il existe une vie en dehors du travail : la famille, le sport, la culture … Vous n’êtes pas corvéable à merci.

La remise en question professionnelle

Une fois ce processus d’acceptation et de travail sur soi enclenché, un coach peut vous permettre de revoir totalement la définition de vos priorités, allant parfois même jusqu’à envisager de changer radicalement de métier, ouvrant alors la voie vers un tournant professionnel que vous n’auriez jamais envisagé par le passé.
En conclusion, la première arme contre le harcèlement professionnel est de réagir très rapidement et efficacement, dans tous les domaines, grâce à des professionnels sensibilisés au burn-out et qui sauront vous remettre sur les rails d’une vie active et sereine.

email
%d blogueurs aiment cette page :