Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

« Ce soir, j’arroserai les plantes. Demain, je rangerai la chambre. Dans une semaine, je viendrai rendre visite à ma copine qui vient d’avoir un enfant. J’ai encore du temps pour régler cela. Ce n’est pas si urgent que cela… » Si ces phrases vous sont familières, alors vous pratiquez la procrastination sans même vous en apercevoir…

Mais qu’est-ce que la procrastination ?

Arrêtez la procrastination et apprenez dès maintenant à vous défendre mesdamesLa procrastination est la tendance à repousser ou à reporter quelque chose ou des actes à un moment ultérieur. Il s’agit d’un problème psychologique qui peut arriver à tout le monde. La personne atteinte est appelée procrastinatrice ou retardataire chronique.
Le procrastinateur n’est pas forcément un paresseux qui ne fait rien. Au contraire, le sujet atteint de la procrastination peut être hyperactif et a beaucoup de choses à faire.
Selon les psychologues, il s’agit du symptôme de l’oblomovisme, alliance de manque d’intérêt, de sorte d’hibernation…

Comment arrêter la procrastination ?

Comme c’est un problème, il faut y remédier, mais comment ? Pour se libérer de la procrastination, l’étape inévitable est d’accepter que l’on soit procrastinateur. Si vous-même vous n’êtes pas convaincu que vous en êtes un, aucun remède ne peut être pris.

Et puisqu’il s’agit d’un problème à gérer avec votre mental, les principaux remèdes dérivent de la manière de penser. Lorsque vous avez ainsi une tâche à faire, fixez une date d’échéance claire et ne sous-estimez pas la valeur d’une seconde. Essayez d’atteindre votre objectif à l’échéance que vous avez fixée.

Lorsque vous fixez un objectif, étudiez bien tout d’abord si c’est réalisable. En effet, un objectif non réalisable peut engendrer de la paresse et peut vous pousser à trouver autre chose à atteindre.
Peut être que la première fois, vous ne réussirez pas, mais ayez la volonté. Il est aussi possible de faire de l’hypnose ou de s’auto-hypnotiser pour pallier aux problèmes de procrastination.

Essayez de retenir par exemple ces phrases :

  • « Je peux vaincre la procrastination. »
  • « J’aurai toujours du temps pour faire autre chose. »
  • « Je suis capable de terminer cette tâche à une telle date. »
  • « C’est moi qui gère mon emploi du temps. »
  • « Ce n’est pas le temps qui me commande. »

C’est ainsi que beaucoup de personnes remettent toujours à plus tard le fait d’apprendre à se défendre… Parfois par peur de ne pas être au niveau… Mais vous êtes là pour apprendre ! Pour vous convaincre que ce n’est pas si inaccessible que cela ne parait, ne procrastinez pas et acceptez ce cadeau ci-dessous…
Ou si c’est déjà fait, vous savez qu’il est temps de passer à encore plus ça, cliquez ICI et apprenez à vous défendre pour de bon…

email
%d blogueurs aiment cette page :