Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Le Kobudo

Le Kobudo vous connaissez
Le kobudo est un terme qui désigne les arts martiaux qui se pratiquent à l’aide d’armes offensives.

Il existe de nombreux courants de kobudo définissables selon leur origine géographique : le kobudo de Honshu, celui d’okinawa (le plus connu) et enfin celui des îles Ryu-Kyu. Sur l’île d’Honshu, on étudie le sabre, la lance, le baton long et court.

L’enseignement de cet art martial se fait dans une école traditionnelle et est réservé à quelques familles de notables.
Sur l’île d’Okinawa et de Ryu-kyu, la pratique du kobudo est moins élitiste, les agriculteurs, les paysans et les classes moyennes utilisaient le kobudo comme moyen de défense contre les bandits de passage.

Les outils de la vie quotidienne servent ainsi d’armes de combat.
Dans ces armes, on retrouve le Nunchaku (popularisé par la légende Bruce Lee), le Kama (une faucille), le Sai (une éspèce de trident court que les fans du comic Elektra connaissent) et enfin l’Eku (une rame de pêcheurs).

Les deux plus grands précurseurs du kobudo au 20ème siècle sont Shinko Matayoshi (1888-1947) et Shinken Taira (1897-1970).

Il faut aussi noter que le kobudo a influencé de nombreux courants d’arts-martiaux comme le jiu-jutsu, le karaté et l’aikido.

De grandes figures du cinéma d’arts martiaux comme Steven Seagal et surtout Sonny Chiba (une icône au Japon) ont cité le kobudo dans leurs influences.
Enfin le kobudo a permis de populariser un genre cinématographique vers le début des années 70, le film de sabre avec de grands réalisateurs comme Akira Kurosawa et plus récemment Takeshi Kitano.

Dans ces grands films de sabres, nous pouvons citer le sabre de la vengeance, les 7 samourais, Zatoichi,la forteresse cachée ou kagemusha. Le kobudo revêt ainsi un pan important de l’histoire culturelle du Japon.

Et vous, connaissiez-vous le Kobudo ?
Avez-vous des informations supplémentaires à apporter ?

Partagez vos impressions et vos avis avec nous !

email
%d blogueurs aiment cette page :