Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Le Krav maga est-il reconnu dans la législation française en cas d'auto-défense
Le krav maga, on en entend beaucoup parler en ce moment.
Ce serait le sport de combat idéal pour s’initier à l’auto-défense.
Mais qu’est-ce que c’est, exactement ? Et est-ce que vous serez protégé par la loi si vous vous en servez en cas d’agression ?
Voici pour vous des informations utiles sur le krav maga.

Le Krav maga, définition.

Le krav maga est une technique d’auto-défense d’origine israélienne.
Conçu comme une méthode de combat rapproché, il est basé sur les réflexes et la rapidité d’action, et les coups sont donc portés sur des cibles anatomiquement sensibles, comme les yeux, la nuque, la gorge, ou les parties génitales par exemple.

Bien qu’ayant à l’origine été adopté par les forces de polices et les troupes d’élite, il est aujourd’hui enseigné à tous, et l’une de ses caractéristiques principales est maintenant de rendre le pratiquant de ce sport de combat qu’est le krav maga apte à faire face à n’importe quelle agression dans la rue.

Le Krav maga, légal pour l’auto-défense ?

Depuis 2005, et depuis l’affiliation entre Fédération Européenne de Krav Maga et de la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées, le Krav maga est officiellement reconnu par le ministère des Sports.

Cela veut dire en gros que vous êtes légalement autorisé à vous servir de ce sport de combat en cas d’auto-défense.
Seulement voilà, vous ne pouvez pas non plus faire n’importe quoi, et il faut respecter les règles de lois qui régissent la notion de légitime défense.

S’il y a une règle à retenir du code pénal concernant la légitime défense, c’est qu’elle doit être proportionnée à l’attaque.

Si vous êtes une femme, qu’on essaie de vous voler votre sac, et que vous répondez en lui cassant les deux jambes, vous risquez des poursuites.

Même chose si vous tuez un agresseur qui ne possédait pas d’armes blanches ou d’armes à feu… Logique… Car la colère et la vengeance face à l’humiliation n’ont pas leur place en auto-défense.

L’utilisation du Krav maga est donc retenue dans la législation française en cas d’auto-défense, tant que cette auto-défense ne dépasse pas en violence celle subie pendant l’agression.

Regardez ces 4 vidéos gratuites pour en savoir plus…

email
%d blogueurs aiment cette page :