Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Le Makiwara

C’est quoi ?

Makiwara, qu'apporte-t-il en auto-défenseLe Makiwara est un poteau, généralement en bois, sur lequel on pratique des coups de mains et de pieds. C’est un équipement essentiel pour fortifier le corps et un instrument utilisé lors de l’entraînement dans les arts martiaux japonais.

Le Makiwara est construit à partir d’une pièce en bois dur, avec la longueur de 2,5 mètres, et avec une partie supérieure atteignant une épaisseur de 1-2 cm.
Traditionnellement, la surface que l’on frappe est recouverte d’une botte de paille de riz, peignée, solidement ligaturée au dessus de la planche par des cordes en paille de riz, sur une longueur approximative de 30-40 cm.

Son utilisation

L’utilisation régulière du Makiwara conduira à la mise au point d’une technique puissante et elle est une excellente méthode pour mettre en œuvre de véritables coups sur une cible réelle et pas seulement dans l’air.
Le Makiwara donne au pratiquant la possibilité d’exercer la concentration de la force, le contrôle musculaire, le contrôle de la respiration et il est efficace aussi pour renforcer les points qui entrent en collision.
Comme il est difficile de concentrer l’énergie de l’impact, de nombreux maîtres considèrent que ceux qui n’utilisent pas le Makiwara sont condamnés à n’avoir aucun pouvoir aux coups de mains ou de pieds.

Le Makiwara est principalement utilisé pour la pratique des coups de mains, et parfois pour les coups de pieds. Concentrez-vous sur la forme correcte du coup de mains ou de pieds, y compris une bonne rotation des hanches.

Le plus souvent, le point final (de concentration de l’énergie) du coup est à l’environ 5 cm au-delà de la zone frappée.
Au moment de l’impact, il faut que vous ayez une expiration courte et puissante, puis, une inspiration lente au retrait. Il est un bon entraînement du contrôle du souffle.
Au début, vous exécutez 20 ou 30 coups avec chaque coup de poing, et l’augmentation de leur nombre sera lente.

Le travail avec le Makiwara peut entraîner des traumatismes profonds aux mains et des problèmes d’articulations s’il est effectué sans discernement.
Il n’est pas recommandé pour les enfants et les adolescents dont les os sont encore en croissance et ils n’ont pas la force (la dureté) nécessaire pour résister à l’impact avec le Makiwara.
En conclusion, n’oubliez pas que la responsabilité du travail avec le Makiwara vous revient en totalité et que cet instrument peut avoir quelque chose à dire dans la préparation à l’auto- défense !

email
%d blogueurs aiment cette page :