Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

la matraque electrique antiagression autodefenseProtégez vous à l’aide d’une matraque electrique antiagression dernier cri !
Chaque jour, l’insécurité dans nos rues gagne un peu plus de terrain.
Agressions gratuites, vols de sacs à main, de gsm et autres formes de criminalité font désormais partie de notre lot quotidien. Pour augmenter votre sécurité et pouvoir vous défendre efficacement contre un adversaire qu’il soit humain ou animal, pensez à vous munir d’une matraque électrique antiagression !

Une matraque électrique est une arme efficace pour l’auto-défense !

Avec son arc lumineux d’une puissance égale à plusieurs fois le contact d’une prise électrique normale, une matraque electrique est un moyen d’autodéfense qui vous permettra de mettre rapidement hors d’état de nuire votre agresseur.
Selon la durée du contact, votre agresseur sera légèrement étourdi ou subira un choc psychique et physique dont il mettra quelques minutes à se relever. Mais dans tous les cas, les dégâts ne seront jamais permanents car les différentes matraques electriques disponibles sur le marché sont faites pour immobiliser votre adversaire et non pour le tuer !

Pour utiliser une arme telle qu’une matraque electrique en toute légalité, vous devrez suivre certaines règles !

En France, une matraque électrique antiagression fait partie de la 6ème catégorie des armes et vous devrez impérativement la déclarer auprès des autorités compétentes même si vous ne faites que la porter ou la transporter d’un endroit à un autre.
Pensez également qu’une matraque électrique est une arme défensive et ne doit donc être utilisée qu’en cas de légitime défense ! Vous ne pourrez pas non plus l’utiliser sur certaines parties du corps de votre agresseur comme la gorge, la tête ou le cœur. En suivant ces quelques conseils et recommandations, une matraque électrique antiagression vous sera d’une aide précieuse pour assurer votre protection !

email
%d blogueurs aiment cette page :