Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Il arrive parfois que dans la vie d’un couple, rien ne se passe comme prévu et que tout dérape.
Le mari (ou même la femme) peut devenir violent et maltraiter sa femme ou son compagnon. Toutefois, dans la majorité des cas, c’est la femme qui est victime de violence conjugale et s’en sort le plus difficilement.

Le droit de la femme , violence conjugale psychologique ou physique

Que doit faire une femme victime de violence conjugale ? A cause du fait qu’on ne connait pas forcément les lois, rares sont celles qui s’avancent et militent pour leurs droits.
Parfois c’est la peur, l’isolement et même la honte qui peuvent la retenir.
Pourtant une victime violence conjugale a tout à fait le droit de se défendre, et il n’y a aucune honte à être victime violence conjugale, justement c’est le fait de s’en défendre qui est un acte de courage.
Que ce soit une violence conjugale psychologique ou physique.
En général, la violence conjugale s’indique comme étant un processus au cours duquel dans une relation de couple, un partenaire exerce des comportements agressifs voire violents envers l’autre dans le but de le dominer.

Le droit de demander de l’aide

Une victime femme ( violence conjugale subie ) est contrainte de vivre dans l’insécurité selon les humeurs de son conjoint.
Par conséquent, la victime de violence conjugale peut être confrontée à de graves troubles, à la vulnérabilité ou pire à  la perte de confiance en soi.
De ce fait, cette dernière doit réagir en commençant par faire part de sa situation à une personne de confiance. Cela pourrait être bénéfique en cas de crise.
Elle doit faire le point sur sa situation et prendre une décision ferme et expéditive. Passée ce stade, la victime violence conjugale est en droit de solliciter les services d’une assistante sociale de la délégation Territoriale d ’Action Sociale de son lieu de résidence ou de son entreprise dans un premier temps. Elle sera alors orientée vers les solutions qui correspondent le mieux à sa situation.
Sachez que la violence conjugale est un fait inacceptable et passible de poursuite devant le tribunal.
Alors, ne vous laissez pas anéantir par la souffrance, vous serez aidé(e).

email
%d blogueurs aiment cette page :