Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

La violence conjugale concerne aussi les enfants !

Violence conjugale pourquoi l'enfant ne dit rienMême s’ils ne reçoivent pas les coups, les enfants sont aussi concernés par la violence conjugale. Quand papa frappe maman, les enfants ressentent de la souffrance psychologique qui génère de l’anxiété et du stress.
Et comme l’enfant ne veut pas prendre parti pour l’un de ses parents, il ne dit bien souvent rien ce qui n’arrange bien sûr pas la situation mais ajoute un stress supplémentaire à son état anxieux.

Les enfants vivent très mal la violence conjugale de leurs parents !

Déjà terrible et destructrice pour les parents, la violence conjugale peut provoquer de gros dégâts psychologiques chez les enfants.
La plupart du temps, les enfants n’en parlent même pas avec leurs amis ou leurs professeurs car ils ressentent une certaine honte mais ils n’osent pas non plus défendre la personne qui reçoit les coups.
En partie par peur des représailles de celui qui donne les coups mais aussi pour ne pas devoir choisir entre leurs 2 parents. Si l’enfant choisit de défendre sa maman par exemple, il peut avoir l’impression que c’est montrer à son papa qu’il ne l’aime pas. C’est bien sûr une vision un peu simpliste de la situation mais il ne faut pas oublier que les enfants ont leur propre façon de réfléchir. Il ne faut pas non plus demander à un enfant de réfléchir comme un adulte et de pouvoir prendre les bonnes décisions pour mettre fin à la violence conjugale qu’il subit au quotidien.

Ça c’est à vous de le faire, le parent, c’est la responsabilité qu’il incombe aux parents de protéger leur enfant et de leur offrir la meilleure situation possible.
La difficulté peut paraître immense mais c’est faisable, ayez confiance en vous, si ce n’est pas pour vous faîtes le pour votre enfant.

Si ce n’est pas déjà fait, voici 4 vidéos pour apprendre…

email
%d blogueurs aiment cette page :