Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Violence conjugale  oui il est le père de vos enfants mais ….
La violence conjugale est un véritable fléau dans le monde. Dans les familles avec enfants, la mère hésite parfois à quitter son compagnon violent par peur de représailles envers ses enfants ou pour ne pas couper le lien qui existe entre les enfants et leur père. Si cette idée peut sembler acceptable à certaines femmes, elle n’en reste pas moins une mauvaise idée qui ne résout en rien une situation compliquée et inacceptable, car les enfants ont aussi besoin de leur mère et pas d’une mère subissant la violence conjugale, s’éteignant petit à petit.

C’est le père de vos enfants mais cela ne lui donne pas le droit de vous frapper, la violence conjugale n’est pas tolérable !

Un homme quel qu’il soit n’a jamais le droit de frapper une femme !
Qu’il soit le père de vos enfants ne lui donne en tout cas aucun droit de ne pas respecter cette règle.
La violence conjugale envers une femme (ou envers un homme) est tout simplement intolérable et inacceptable !
Vous n’osez peut-être pas le quitter pour préserver l’harmonie ou la sécurité matérielle de vos enfants mais c’est une très mauvaise idée car cela n’empêchera pas votre conjoint de vous violenter.
Pour cela, vous devez absolument commencer par quitter votre conjoint et prévenir les services concernés.
De cette manière, votre conjoint pourra être aidé quant à gérer son agressivité pour envisager éventuellement plus tard une vie commune harmonieuse et respectueuse de chacun. Pensez également que si vous restez avec votre compagnon malgré la violence dont vous êtes victime, cette violence pourrait un jour se retourner contre vos propres enfants, ou même bien souvent influencer leur comportement !
Si vous aimez vos enfants et que vous voulez les protéger, vous devez régler cette situation et ne pas la laisser s’envenimer, malgré l’injustice de devoir vous-même subir cela en plus, de devoir trouver le courage de le faire… Vous pouvez y arriver.

email
%d blogueurs aiment cette page :