Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Une nouvelle définition à la violence verbale…

Violence verbale... Comment définir aujourd'hui la violence verbaleLa violence verbale est de nos jours la plus courante. On la retrouve dans tous les milieux, et bien souvent, la violence verbale ne s’arrête pas aux insultes.

Elle comprend aussi les menaces, la dévalorisation des autres que ce soit un patron envers des employés ou des moqueries entre eux, tout est bon pour se défouler sur les autres…

De nos jours, la violence verbale est presque marginalisée, car elle impressionne moins que la violence physique, mais elle cause autant de dégâts psychologiques.

La violence verbale est d’autant plus agressive, qu’elle peut mettre une personne dans une position très désagréable, subissant l’humiliation, elle peut subir déprime voire dépression et même en être rendue à ne plus sortir de chez elle.

On retrouve chez les adolescents, cette forme de violence dans le jeu ou des conversations qui ne justifient pas les mots d’injures qu’ils emploient les uns envers les autres, au même titre que dans des relations amicales, certains utilisent des grossièretés pour exprimer un sentiment positif.

La violence verbale n’est pas seulement brutale, mais elle peut être excessive dans la mesure où l’on s’adresse à une personne qui n’est pas en mesure de riposter, comme un enfant face à un adulte qui lui hurle dessus sans raisons.

Elle peut donner une sensation de puissance à celui qui l’utilise et de diminution à celui qui la subit.

La violence verbale est tout le contraire du respect que l’on se doit de témoigner à autrui, et c’est ce qui peut détruire des relations humaines juste en utilisant quelques mots durs et effrayants.

La violence verbale ne mène nulle part si ce n’est à la solitude, l’enfermement, le regret, le doute et tous ces sentiments négatifs qu’elle peut causer.

Apprenez à vous défendre contre les agressions verbales et physiques grâce à ce Cadeau 100% offert : le pack vidéo « Plus jamais Victime » ci-dessous…

email
%d blogueurs aiment cette page :