Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Violence conjugale  que peut-il se passer si l ecole repere des signes chez l'enfant

La violence conjugale dans un couple a toujours un impact sur les enfants.
Il ne faut pas négliger l’aspect traumatisant qu’elle peut avoir sur eux. C’est pour cela que les instituteurs ou professeurs sont de plus en plus formés à repérer les signes de violence conjugale dans le comportement de l’enfant.

Les signes précurseurs de la violence conjugale au domicile de l’enfant

L’enfant peut de lui même se confier à son professeur sur ce qui se passe à son domicile, le personnel scolaire représentant pour l’enfant une source de confiance.

Si ce n’est pas le cas, les professeurs peuvent reconnaître des signes de violence conjugale dans le comportement de l’enfant. Cela peut se manifester de différentes manières : un changement brutal dans le comportement, de la violence non justifiée ou au contraire un mutisme soudain, des réactions craintives, …. Qu’importe le signe détecté par le professeur, il sera immédiatement pris comme un signal d’alerte.

Réactions du corps enseignant

Afin d’avoir certitude que les signes détectés chez l’enfant sont bien des signes de violence conjugale, le corps enseignant dans un premier temps convoquera les parents et l’enfant pour un entretien afin de déterminer les causes de ce changement.

Si le doute persiste, les enseignants prendront contact avec d’autres professionnels tels le médecin scolaire, l’infirmière, le psychologue, le directeur d’école et l’assistante sociale, afin d’avoir une vue plus large sur la situation et voir ce qui peut être envisagé dans l’intérêt de l’enfant.

Les conséquences

Dès lors que l’ensemble des professionnels se sont mis d’accord sur le fait que la violence conjugale existe au sein de la famille, des actions sont mises en place.

Il s’agit bien sûr de cas par cas.
Il peut s’agir de l’implication de l’éducation nationale dans le cadre d’un soutien auprès de l’élève, d’un accompagnement social soutenu, ou dans le cas ou l’enfant court un grave danger, le dossier est transféré à la cellule compétente et les décisions qui y sont prises peuvent être radicales comme le placement de l’enfant.
 
La violence conjugale est un fléau qui détruit pas mal de famille et touche aussi les enfants, directement ou non. Il est donc indispensable de réagir rapidement au moindre doute.

Celui ou celle qui subit la violence conjugale doit prendre les choses en main rapidement pour ne plus subir cette situation car en plus, de subir la situation la personne risque de perdre son enfant et même tout simplement avant qu’il ou elle s’en prenne aux enfants, car ce n’est pas rare.

email
%d blogueurs aiment cette page :