Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Détention d' arme à feu une solution pour l' auto défense?Dans un monde où la violence est devenue monnaie courante, beaucoup se sentent plus en sécurité en situation de détention d’arme à feu , persuadés que c’est le meilleur moyen d’ autodéfense possible.
Bon nombre de ces personnes en détention d’ arme diront qu’ils possèdent une arme à feu parce qu’ils veulent être en mesure de se protéger, que ce soit en cas d’attaque, ou de cambriolage ou encore de détérioration volontaire et gratuite de son véhicule, ils veulent avoir une arme à feu d’ auto défense pour se protéger et se sentir d’égal à égal, surtout si l’attaquant possède lui-même une arme.

La détention d’ arme à feu, de plus en plus modérée et contrôlée, est un fait mais beaucoup de ces possesseurs ne savent pas vraiment comment ils utiliseraient leur arme en situation d’ auto défense.
Il y a 2 positions au sujet de l’ autodéfense par les armes à feu : d’une part ceux qui pensent que c’est le seul moyen efficace de se protéger et ceux qui pensent que cela ne fait qu’exacerber la violence et causer plus de dégâts qu’autre chose, surtout lorsqu’on ne sait pas s’en servir. Mais la réglementation en vigueur en France a pensé à ce fait du moins lorsque les détenteurs déclarent leurs armes à feu.
Le souci est le chiffre de détention d’ arme déclarée et non déclarée.

Actuellement, en France, il y aurait environ 3 millions d’armes déclarées, pour environ 20 millions non déclarées !

Il est vrai qu’il y a des conditions à la détention d’arme mais cela semble justifier, en en connaissant la dangerosité.
Depuis début 2012, en France, on a 4 catégories d’armes, on demande à ce que toute arme à feu d’ auto défense ou de tir de catégorie 1 et 4 soit soumise à autorisation préfectorale, en faisant la demande par dossier à sa gendarmerie ou commissariat.
Voici les conditions de base à connaître avant tout dépôt de dossier :

  • Avoir 21 ans révolus (sauf cas particulier par exemple concours internationaux)
  • Avoir une licence de la FFTir depuis 6 mois minimum
  • Etre titulaire d’un carnet de tir indiquant la date des 3 séances annuelles contrôlées de pratique du tir
  • posséder au maximum 12 armes (dont 7 armes de 1ère et de 4ème catégorie à percussion centrale), avec 1000 cartouches de 1ere ou de 4ème catégorie par arme et par an
  • utiliser ces armes dans un stand de tir
  • posséder à domicile un coffre fort ou d’une armoire forte lui permettant d’assurer la sécurisation des armes et de leurs munitions
  • Si c’est uniquement pour de l’ autodéfense il faut une bonne raison comme être exposé à des risques de dangers importants qui nous mettent dans l’insécurité causés par la nature et du lieu d’exercice de sa profession.
    Par contre, la personne sera limitée à 50 cartouches par arme d’ auto défense.

Certaines modifications entreront en vigueur uniquement à partir de septembre 2013, mais autant s’y préparer à l’avance.

Ce n’est donc pas si simple d’être en détention d arme d’auto défense. C’est pourquoi beaucoup se tournent vers la pratiques de certains arts martiaux, car les attaques avec armes à feu sont plus rares, pratiquer l’ autodéfense avec son corps n’est pas interdit ou soumis à condition et reste moins dangereux que posséder une arme à feu chez soi.

email
%d blogueurs aiment cette page :