Obtenez gratuitement le pack 

de 4 videos pour connaître les techniques de défense2

Au départ, le taser électrique est une arme utilisée par les forces de l’ordre et plus précisément par la police nationale ainsi que la gendarmerie nationale.

Cependant, dans ce cadre, de vives polémiques ont eu lieu par rapport à la dangerosité de cette arme, dont les tests effectués étaient bien souvent financés par les fabricants (la crainte s’installait alors quant aux résultats qui pouvaient manquer d’objectivité…).

En effet, étant donné le nombre de volts envoyés lors de l’utilisation, (pour exemple le modèle Taser X26 délivre une décharge électrique de 50.000 volts à une intensité de 2 milliampères pouvant atteindre une dizaine de mètres) il n’est pas insensé de penser que cela pourrait tuer les personnes les plus vulnérables.

En 2008, Olivier Besancenot à notamment milité pour que l’utilisation du taser soit interdit mais cela n’a pas abouti. Cependant, il est à noter l’interdiction qu’ont les policiers municipaux à s’en servir.

Alors étant donné les polémiques autour de son utilisation par les forces de l’ordre, qu’en est-il de son utilisation par les particuliers ?

Le teaser électrique, est-ce une arme de défense légale ?

Le taser électrique : une arme défense légale pour tous ?

Il est tout à fait possible d’acheter le taser électrique, que cela soit sur les boutiques internet ou dans une armurerie, mais cette arme défense légale est soumise à condition c’est à dire qu’elle doit être déclarée en France.

Le taser électrique qui permettra l’auto défense en cas d’attaque est considéré comme une arme pouvant être dangereuse donc elle doit être déclarée à la préfecture.
Dans ce cas, sa possession est tout à fait légale. Cependant, cela peut être à double tranchant. En effet, il n’est pas impossible que l’attaquant s’empare du taser électrique pour le retourner contre son propriétaire.

Par ailleurs, cette vente libre de taser électrique en tant qu’arme défense légale devrait susciter la controverse.
En effet, il est tout à fait possible pour un malfaiteur d’acheter le taser dans le but de paralyser sa prochaine victime, qui risquera, s’il s’agit, par exemple, d’une personne âgée donc étant un sujet plus « fragile » en théorie, de décéder par des conséquences des milliers de volts qui auront traversé son corps.
Pour illustrer cette crainte il est important de noter qu’aux Etats-Unis, une soixantaine de personnes ont été déclarées décédées quelques heures après avoir été « tasées ».

Mais ce risque de retournement de l’arme contre le défenseur ou juste d’utilisation du taser à de mauvaises fins est le point commun à toutes les armes en finalité…
Sans compter que tant d’éléments inoffensifs peuvent servir d’arme finalement…
D’où cette contreverse.

En effet, le taser électrique envoie sur sa cible une décharge électrique de plusieurs dizaines de milliers de volts. Il constitue de par ce fait une arme potentiellement dangereuse, surtout si elle est appliquée sur des personnes fragiles. Elle peut dans ce cas même entraîner la mort de la victime.

Les effets du taser electrique sur l’individu

Le taser electriqueTaser ou encore Pistolet à impulsion électrique ; le nom est composé des initiales de Thomas Appleton’s, Swift’s Electrical Rifle. Le Taser est une arme de catégorie B. Le taser est une arme qui a été conçue au préalable par Jack Cover en 1972. Elle a pour objectif de bloquer le système nerveux central dans le but d’immobiliser le sujet visé.

Pour être plus concret : lorsque l’on en presse la détente une cartouche d’azote liquide propulse à la vitesse de 50m par seconde 2 minuscules sondes reliées au pistolet par un filin, dès le contact établi, une décharge électrique d’une durée de 5 secondes se déclenche.

Le Taser est officiellement considéré comme n’ayant aucun effet secondaire sur l’individu. Force est toutefois de constater les nombreux cas où le taser électrique a porté atteinte à l’intégrité des personnes et même conduit certains à la mort. En effet, selon Amnisty International, 334 personnes sont décédées au Etats-Unis après avoir été touchés par le taser (moins d’une centaine dont la mort est totalement confirmée survenue à cause de cette arme d’auto-défense). Sur l’individu atteint, les séquelles sont parfois plus ou moins profondes et remarquables selon les cas.

On peut ainsi citer les brûlures superficielles et même des blessures par électrodes. Suite à une exposition au taser électrique, un sujet pourrait bien être exposé aux risques suivants : une paralysie musculaire, des traumatismes lors des chutes notamment à la tête, une arythmie, un infarctus chez une personne cardiaque, une tétanie des muscles respiratoires, un risque de fibrillation ventriculaire.
La revue British Medical Journal a récemment publié du journaliste Owen Dyer, évoquant les risques du Taser connus des scientifiques : « Des blessures oculaires, des crises tonico-cloniques (spasmes musculaires violents) chez les personnes en bonne santé, des crises d’épilepsie, des pneumothorax, des brûlures de la peau, et des atteintes articulaires », détaille-t-il.
Nous avons également retenu un élément important : il semble que le choc délivré réduit les fonctions cognitives d’un individu pendant environ une heure (celles-ci revenant ensuite à la normale.

Vus les nombreux risques auxquels sont livrés les victimes de l’utilisation du Taser, beaucoup demandent plus de précautions par rapport à quand et comment l’utiliser.

Voyez ici comment fonctionne le taser electrique

Le taser représente également une arme d’autodéfense qui est autorisée sous certaines conditions, et plutôt difficilement en France.

Au lieu de se fier uniquement à une arme pour sa défense, nous vous proposons une formation sur les techniques d’autodéfense : Profitez de la formation en 4 vidéos que je vous offre intégralement CI-DESSOUS, et apprenez ainsi simplement à vous défendre sans prendre tous les risques cités précédemment. D’autant qu’il est intéressant de préciser qu’en cas de blessures graves avec une arme d’auto-défense, même dans le cas d’une agression par autrui : la justice française se tournera contre vous.

Alors si on optait pour des techniques défensives ?

email
%d blogueurs aiment cette page :